Mettre la main à la pâte. Et la tête aussi.
Vous êtes ici : Accueil » Formation » Twit, twit, les petits sociaux

Twit, twit, les petits sociaux

D 5 décembre 2012     H 09:09     A t_num     C 0 messages


agrandir

Mon expérience des réseaux sociaux est toute récente. Mes inscriptions (je suis allé vérifier) datent de ma formation BPJEPS Animateur d’Espace Public Numérique en 2009-2010. Facebook, Twitter, Identi.ca, Viadeo et Linkedin sont les réseaux où je traîne mes guêtres. En effet, j’ai ouvert des comptes dans ses services web avec des objectifs bien précis. Mais quand j’y suis, mes recherches sont plutôt de l’ordre de la flânerie avec l’espoir de tomber "nez à twit" avec une "pépite" que partir à la recherche d’une "pépite" bien précise.

En plus de ces réseaux principaux, j’en ai testé d’autres en parti pour essayer de me séparer de réseaux exploitant les données personnels. D’où mes essais avec Diaspora et Friendica. J’ai abandonné le premier par manque d’"amis" et par des soucis techniques(service en version alpha). J’ai laissé le second en stand-by car un peu technique mais très intéressant du fait qu’il soit un réseaux acentré [1]. Enfin je suis inscrit sur Knowtex, qui est un réseau social de Culture Scientifique et Technique que j’ai choisi de ne plus alimenter pour le moment par manque de temps.

Après avoir testé ces différents réseaux, j’ai finalement donner la priorité au microblogging et à Twitter en particulier, tout en automatisant ma présence sur les autres. Quand je twit, j’essaye de le faire à partir d’Identi.ca qui automatiquement transfère le twit sur Twitter. Ce qui me permet d’assurer une présence sur les deux plates-formes. J’ai aussi relier les publications de mon blog à mon compte Identi.ca grâce au plugin Microblog de SPIP(Dès fois 140 caractères, c’est un peu court.).

J’utilise Twitter principalement pour de la veille. Je retwite et j’échange aussi avec mes followers mais ce n’est pas ma plus grande activité. De temps en temps, je complète ma liste de followers pour modifier les sources d’où me viennent les informations. Je pense ne pas exploiter ces outils au maximum de leurs possibilités mais le temps d’appropriation est plus long. Nos écrits publics nous engagent, nous catégorisent et sont sources parfois de quiproquo car moins explicites que la parole en face à face. Donc j’avance avec prudence. Mais pour l’instant je n’ai pas eu de mauvaises surprises.

ITyPA m’a permis de compléter mon expérience en m’amenant à échanger plus souvent avec les twittos de ma timeline. J’ai l’impression que, même si ce ne sont pas de "vrais rencontres", que les interactions entre personnes se font, avec une certaine distance du fait des médias utilisés, mais qu’elles se font quand même. La dynamique de groupe aurait elle été la même sans les réseaux sociaux ?
De plus, avec 140 caractères, les échanges sont moins riches(dans la précision des arguments écrits.) mais plus efficaces. Cela nous pousse à avoir des réponses synthétiques. La présence de toute sorte de médias sur Internet nous amène à illustrer nos propos différemment en se basant sur les contributions d’autres internautes qui y ont réfléchit avant nous. Bref, un travail collectif.

Source et licence du logo : CC-By-Sa


[1On peut s’inscrire sur une plateforme ou créer son propre site et les connecter ensemble et faire partie du même réseau. On peut aussi y intégrer Twitter et consort. Bref du vrai Internet.

Dans la même rubrique

7 janvier 2013 – Mon bilan champêtre

14 décembre 2012 – Des badges fait à la main,....

13 décembre 2012 – Derniers P’ITyPas...?

3 décembre 2012 – We can be heroes

26 novembre 2012 – Objectifs MOOC

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message