Mettre la main à la pâte. Et la tête aussi.
Vous êtes ici : Accueil » Formation » Et les Mooquitos veillaient, veillaient, veillaient,....

Et les Mooquitos veillaient, veillaient, veillaient,....

D 15 novembre 2012     H 14:08     A t_num     C 0 messages


agrandir

Ces dernières semaines d’ITyPa, m’ont amené à veiller sur les thématiques proposées par le MOOC, à suivre les blogs de mes collègues ITyPiens grâce au flux RSS, lire ce qui remonte de ma timeline Twitter mais aussi produire des cartes mentales, une infographie "spatiale"et une chronologie, partager des liens et écrire des articles,... Du coup une petite pause s’imposait pour me consacrer à d’autres tâches toutes aussi importantes. D’où, un léger décalage que je vais essayer de rattraper.
Lors de la 5e séance, l’invité François Magnan a évoqué les termes de "push"("Recevoir automatiquement"), "pull" (Tirer l’info vers soi")et "social search" (utiliser les réseaux pour chercher)en ce qui concerne les différentes techniques de veille. J’en profite donc pour reprendre ma façon de veiller et les outils que j’utilise en les classant dans ces trois catégories.

JPEG - 110.3 ko


Comment je veille ?

  • Je récupère les informations qui remontent des réseaux sociaux, flux rss, listes de diffusion thématiques.(Push)
  • Je vais à la recherche d’informations en utilisant des moteurs de recherche ou si ma recherche ne convient pas j’utilise des sites bien précis en fonction de la thématique. Google mais aussi Duck Duck Go, l’algorithme de recherche n’étant pas le même. (Pull)
  • Même si je n’ai pas d’informations précises à rechercher , je parcours des sites que j’ai identifiés, sur lesquels je vais régulièrement : des sites d’actualités , des blogs, des planets [1](Pull )
PNG - 27.9 ko
  • Je rediffuse l’information et par le retour de ceux qui la reçoivent, j’en obtiens de nouvelles, des confirmations voir des validations.(Social search)
  • Je partage mes questionnements sur les réseaux et les outils numériques qui me permettent d’être en contact avec des personnes qui ont des centres d’intérêt en commun avec moi. (Social search)
  • J’obtiens des informations de façon involontaire sur des thématiques différentes de mes recherches initiales. Si j’en croit les définitions ci-dessus, la façon dont j’obtiens l’information n’est pas poussée vers moi et je ne la tire pas à moi non plus en tout cas pas directement. D’où l’idée de ne pas s’orienter que vers des sources d’informations hyperspécialisées et avoir un réseau comprenant des individus de "provenances" variées. C’est, il me semble ce qui peut favoriser la fameuse sérendipité.(Social search)

Quels outils ?

  • Le courrielleur (pull, push, social search) En effet j’utilise Thunderbird qui ,en plus du mail et des listes de diffusion, peut lire les flux RSS et possède un module de tchat qui permet de se connecter sur des comptes jabber comme sur certains réseaux sociaux (Twitter,...). Cependant, je préfère utiliser d’autres logiciels pour ces deux dernières fonctions et conserver Thunderbird pour ces fonctionnalités premières et son calendrier.
  • La bibliothèque de marque pages du navigateur (pull)
  • Des moteurs de recherche (Google, Duck Duck Go), (pull)
  • L’agregateur de flux rss, (push)
  • Un site de partage de marque-pages : Shaarli (social search)
  • Ce blog et surtout les commentaires en réactions des articles. (social search)

J’utilise bien tous ces outils pour ma veille mais ma préférence va aux microblogs Twitter et Identi.ca. Je ne la fais pas de façon précise et organisée et pour l’instant ce fonctionnement me suffit. Les informations que je peux louper reviennent par un autre biais (lettres de diffusion, mails,...). Ceux qui veillent sur le même sujet me signalent l’information, la complète. Je trouve que recevoir l’information plusieurs fois est un avantage même si parfois c’est un peu répétitif. Cela me permet de ne pas la louper si elle est déjà passée ou d’avoir des avis différents. Ce qui est intéressant, c’est que, sans s’organiser, sans se connaître, chacun de nos twits, articles, commentaires participent à alimenter la veille des autres, ce qui la rend plus riche et diversifiée. Une autre manière d’apprendre avec les autres ou la transmission de l’information n’est pas laissée qu’aux seuls experts.

C’est pour ça que l’on peut prendre du temps pour rédiger nos articles car pendant ce temps nos collègues mooquitos veillent, veillent, veillent...

Pour finir je vous soumets cette devise Shadoks :

L’originale

Voila ! C’est tout pour aujourd’hui.


[1Les planets (Un Planet est un site Web dynamique qui agrège le plus souvent sur une seule page, le contenu de notes, d’articles ou de billets publiés sur des blogs ou sites Web afin d’accentuer leur visibilité et de faire ressortir des contenus pertinents aux multiples formats (texte, audio, vidéo, Podcast...). : Source : Wikipedia) ne seraient ils pas des outils de veille à la fois push, pull et de social search. En effet, tous les articles inscrits des blogs inscrits sur ces planets sont rassemblés automatiquement en page d’accueil. Ce qui rappelle fortement les flux rss. Ces planets sont thématiques et permettent grâce à des forums de transmettre des informations sur les articles des uns des autres.

Dans la même rubrique

7 janvier 2013 – Mon bilan champêtre

14 décembre 2012 – Des badges fait à la main,....

13 décembre 2012 – Derniers P’ITyPas...?

5 décembre 2012 – Twit, twit, les petits sociaux

3 décembre 2012 – We can be heroes

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message